Région viticole de la semaine – AUSTRALIE (Occidentale)

Région viticole de la semaine – AUSTRALIE (Occidentale)

Terroir et fonctionnement

 

Terroir

Terroir

 

L’Australie est un pays continent qui, par définition, est très vaste, et donc connait différents types de climats suivant l’endroit où l’on se trouve.

Qui dit variété de climats, dit variété des vins.

 

Mais ce n’est pas tout, car les millésimes également sont très changeants. On ne peut pas parler de bons ou de mauvais millésimes (comme on le fait en Europe), mais les changements sont bien là d’une année sur l’autre, ce qui fait varier les vins.

 

D’une manière assez générale, le climat y est quand même très chaud, et c’est dans les régions les moins touchées par cette chaleur que la grande majorité des vignobles est implantée.

Ces zones plus fraiches sont situées dans la partie Sud du territoire, principalement sur les pointes Sud-Est, et Sud-Ouest du continent. Elles sont en général sur des terrains en altitude, plus ou moins proches de l’océan.

 

Le soleil étant très présent, la maturité des raisins atteint des sommets tous les ans, ce qui donne des vins très aromatiques, souples, et fruités.

 

Même si ces zones sont bien plus fraiches que 90% de l’île, la sècheresse impose une irrigation systématique des parcelles. Toutes les solutions technologiques doivent d’ailleurs s’adapter à la chaleur.

 

C’est ici que vous pourrez trouver les technologies les plus avancées et les plus innovantes du monde.

Elles permettent aux producteurs d’assurer une grande qualité de leurs vins, malgré les contraintes climatiques.

Quel mérite !

 

Les cépages

 

Cépage

Cépage

 

Les cépages principalement utilisés en Australie sont les suivants :

 

  • Blancs : Chardonnay, Sauvignon, Sémillon, Chenin, Muscat, Muscadelle, Colombard.

 

  • Rouges : Cabernet Sauvignon, Pinot Noir, Shiraz (Syrah), Merlot.

 

 

Zone viticole Australie

Zone viticole Australie

Cliquez ici pour voir la carte des vignobles

Il faut savoir qu’en Australie, la notion de terroir est bien moins importante que celle du cépage utilisé ou du producteur.

Les appellations qui délimitent ces terroirs sont quand même présentes, mais elles ne sont en général pas mises en avant sur les étiquettes. La priorité est laissée au nom du ou des cépages, et de plus en plus souvent, celui de la marque (domaine).

 

On peut découper la carte des régions viticole en quatre zones principales, qui correspondent aux quatre états qu’elles traversent :

 

  • Australie Occidentale :

    Cette zone est située sur la pointe Sud-Ouest, et est la dernière en date à avoir connu la vigne. Elle produit bien moins de quantité que les trois autres, avec seulement 3,5% du vignoble.On y trouve des vins très variés (car c’est le cas du climat) et parmi les plus fins d’Australie. Les appellations les plus connues sont la Margaret River (notre vin), et la Great Southern.

 

  • Australie Méridionale : 

    Cette zone se trouve à l’Ouest de la pointe Sud-Est (vous suivez ?).Ici, c’est la quantité, avec 50% de la production totale, ET la qualité, avec des vins parmi les meilleurs d’Australie !

    On y produit des vins classiques et bon marché dans la région de Riverlands, alors que près d’Adélaïde, capitale de l’état, ce sont des vins très fins qui ressortent.
    Les appellations les plus reconnues sont la Barossa Valley, la Clare Valley, McLaren Vale, Adelaïde Hills, Coonawarra, et Padthaway.

 

  • Victoria : 

    La région de Victoria est à l’Est de l’Australie Méridionale, et la fraicheur y est plus présente qu’ailleurs. Elle accueille plus de producteurs que toutes les autres zones, et produit 14% des vins d’Australie (3ème rang).La production est en général basée sur les vins de consommation courante (en constante améliorations), mais des vins de dessert de qualité y sont aussi produits.
    Les appellations principales sont Rutherglen, Goulburn Valley, et Yara Valley.

 

  • Nouvelle-Galles du Sud :

    Il s’agit de la région la plus vaste, et la première d’Australie à avoir connu la viticulture. Elle est au 2ème rang de la production du pays avec 32% du total.Des vins de consommation courante y sont principalement produits, en très grande quantité.
    Les appellations à retenir sont Lower Hunter Valley, Upper Hunter Valley, et Mudgee.

 

 

Cette sixième semaine de dégustation m’a permis, une fois de plus, de découvrir une région viticole et ses typicités, et d’en comprendre les grandes lignes.

 

L’Australie est un exemple pour le monde entier, car elle a su adapter sa production à son climat, avec des technologies encore inégalées aujourd’hui. Les universités et l’Institut Australien de recherche vinicole y sont pour beaucoup.

La surface des vignobles du pays a plus que doublée depuis les années 1990, et si les vins australiens étaient encore méconnus du monde il n’y a pas si longtemps, ils sont maintenant reconnus et appréciés de tous. Les producteurs, au nombre de 840 environ, on su prouver leur efficacité.

 

La qualité est au rendez-vous, et je dirais même, le rapport qualité/prix !

 

 

 

Merci à vous d’avoir lu cet article et de cliquer sur “j’aime” s’il vous a plu !

No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.

0 Partages
Tweetez
Enregistrer
Partagez