Les rhums vieux ambrés : un caractère unique

Les rhums vieux ambrés : un caractère unique

Le rhum est une boisson très riche, à l’image de son histoire. Fabriquée dans différentes parties du globe et selon diverses méthodes, cette liqueur est fabriquée à partir de la canne à sucre et se décline en une variété de saveurs.

Néanmoins, il existe certaines distinctions essentielles qui nous permettent de les identifier et de les choisir principalement en fonction de la façon dont nous souhaitons les déguster. Dans cet article, nous allons parler du rhum vieux ambré. Continuez à lire cet article pour en savoir plus.

Les vieux rhums ambrés

Il s’agit des rhums les plus sophistiqués. Au toucher du bois, le rhum va s’adoucir, se raffermir et évoluer vers toutes ses odeurs pendant une durée variable. Les barils de bourbon en chêne sont les plus fréquents. Pour avoir droit à la dénomination « rhum vieux ambré », il faut que les rhums des Antilles françaises soient vieillis en fût de chêne pendant au moins trois ans.

Pour déterminer la maturité du rhum, seul le temps écoulé dans les fûts est pris en compte. La maturation s’arrête et se normalise dès que le rhum est mis en bouteille. Nous distinguons les rhums vieux ambrés suivants :

  • Le XO (Extra Old), qui doit être reposé pendant 6 ans ;
  • Le VSOP (Very Superior Old Pale) est âgé de quatre ans ;
  • VO (Very Old) vieilli pendant trois ans.

Les rhums vieux ambrés représentent un véritable artisanat et une longue histoire, uniques à chaque endroit et région et à chaque gamme de distilleries. Ils présentent une merveilleuse variété d’odeurs et de goûts, ainsi que des finitions délicieuses et durables.

Ainsi, ils sont conservés pour la dégustation, en les faisant doucement pivoter et en les réchauffant au creux de la main dans un verre, de préférence de type Ballon ou Tulipe.

Le caractère unique des rhums vieillis ambrés

Les rhums vieillis sont de véritables objets artisanaux qui prennent du temps à se développer. Il s’agit de rhums qui ont concentré leurs parfums au point de les faire éclater sur la langue. Outre les années, de nombreuses variables distinguent les rhums vieillis, comme le pays d’origine, le type et la dimension des tonneaux.

Ces derniers, sont souvent des tonneaux américains, mais également des tonneaux français peuvent être utilisés. Le changement climatique est aussi déterminant. Comme il fait plus chaud et plus humide, le phénomène d’évaporation y est plus rapide et la proportion de la quantité de liquide qui se perd à travers l’air est plus élevée que celle des régions modérées. Ils mûrissent deux à trois fois plus rapidement que les cognacs ou les whiskies, grâce à l’environnement tropical.

;;;;;;;

No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.

0 Partages
Tweetez
Enregistrer
Partagez